Compositions délirantes, couleurs audacieuses, formes libérées… Les tableaux de la peintre américaine Shara HUGHES intriguent comme ils déroutent. Se débarrassant des repères de la vie réelle, l’artiste retranscrit sur la toile des paysages imaginaires à mi-chemin entre figuration et abstraction. Cet univers parallèle et onirique déployé dans sa peinture actuelle ne lui est pas venu pour autant naturellement. Il est le résultat d’une réflexion de plusieurs années et d’un virage à 180 degrés dans sa création.

1. Twisted, par Shara HUGHES.- 2016.- Peinture réalisée à l'huile et acrylique sur toile, au format 172x152cm.

1. Twisted, par Shara HUGHES.- 2016.- Peinture réalisée avec huile et acrylique sur toile, au format 172x152cm.

Lorsqu’elle débute ses études à la Rhode Island School of Design, Shara HUGHES se dédie principalement à la sculpture. Elle s’y essaie un temps, explore les différentes possibilités qu’offre le médium mais elle se rend à l’évidence : la sculpture n’est pas assez instinctive pour elle. Elle explique : « J’avais plus intuitivement des idées de tableaux en tête que de sculptures, qui demandent de penser avant tout au matériau. » La peinture semble plus spontanément lui ouvrir des horizons créatifs. Elle décide de s’y consacrer pleinement et intègre par la suite la Skowhegan School of Painting and Sculpture. Néanmoins, encore influencée par le style de différents peintres, elle a du mal à trouver son langage propre. C’est une question qui la taraude : pourquoi se limiter à un style en particulier quand il y a tant de manières différentes de s’exprimer ? Elle revient sur cette période : « J’ai appris à peindre dans tellement de styles que je ne voulais pas me réduire à un seul dans ma pratique. J’ai donc commencé à incorporer tous ces styles à mon travail, mais à ma façon. […] Nous prenons tous des idées un peu partout, c’est ce qu’on choisit d’en faire qui les rend plus personnels. »

2. Tributes From Tributaries, par Shara HUGHES._ 2018.- Peinture réalisée à l'huile et acrylique sur toile, au format 198x167cm.

2. Tributes From Tributaries, par Shara HUGHES._ 2018.- Peinture réalisée avec huile et acrylique sur toile, au format 198x167cm.

L’idée est donc pour elle d’incorporer à son travail des éléments de langage empruntés à certains artistes et de reproduire des détails d’œuvres à sa manière. Ces références mélangées, qu’elle voit comme un clin d’œil aux peintres, lui permettent alors de poursuivre sa réflexion sur sa création personnelle et sur l’artiste qu’elle souhaite devenir. Elle réalise à ce moment surtout des scènes d’intérieur, qui demandent encore un récit. Cependant, Shara HUGHES se rend compte que son travail est en permanence freiné par la narration et elle ressent de plus en plus le besoin de s’en affranchir. Cette éternelle interrogation, sur ce qu’elle a à raconter par la peinture, la pousse dans ses retranchements : la seule chose à faire est de déconstruire pour mieux rebâtir. Repartir à zéro dans la recherche singulière de son moi d’artiste. Elle l’admet, cette remise en question était difficile : « Je ne savais pas vraiment vers où j’allais. Traverser cette période d’incertitude fait partie de la magie, je pense. Je me rendais compte que j’avais épuisé toutes mes idées de sujets narratifs, mais je ne savais simplement pas comment peindre autrement, […] ni comment commencer une toile sans une raison en particulier ou un récit. Je me bats toujours parfois avec cette idée, mais je prends confiance en me disant : “ Tu sais peindre, commence ton tableau et tu trouveras toi-même les réponses. ” Abandonner le sujet et la narration m’a finalement permis d’y arriver. »

3. Ignoring The Present, par Shara HUGHES.- 2018.- Peinture réalisée avec huile et acrylique sur toile, au format 172x152cm.

3. Ignoring The Present, par Shara HUGHES.- 2018.- Peinture réalisée avec huile et acrylique sur toile, au format 172x152cm.

C’est finalement par le paysage qu’elle trouve un exutoire. Délivrés des carcans du récit, les paysages de Shara HUGHES ne racontent aucune histoire, ne reproduisent aucun lieu réel. Ils sortent tout droit dans son imagination, ses rêves, ses cauchemars. Ses paysages inconnus peuvent pourtant évoquer en nous des joies ou des peurs inconscientes. Ils sont libres d’interprétation. C’est en abordant la toile vierge sans préparation, sans idée préconstruite, que l’artiste lâche prise, guidée par ses émotions du moment. Elle pose les couleurs à l’instinct, sans règle, et y réagit avec flexibilité. Cette liberté de création, cette palette de couleurs riche et osée, ces formes fluides font aujourd’hui toute sa spécificité. Après un long cheminement et une construction réfléchie de son identité d’artiste, Shara HUGHES s’est enfin trouvée et repense la peinture contemporaine avec une inventivité inéluctable.

Suivre Shara HUGHES sur Instagram.

Cet article est illustré par Just Another Pretty Face, de Shara HUGHES (2019). Une peinture réalisée avec huile et acrylique sur toile, au format 172x152cm.