1. Insomnies, par Isabelle FELIU.- 2019.- Gouache sur papier aquarelle, au format 30x40cm.

1. Insomnies, par Isabelle FELIU.- 2019.- Illustration réalisée à la gouache sur papier aquarelle, au format 30x40cm.

Québécoise expatriée à Oslo, Isabelle FELIU est accoutumée à la vie nordique, mais c’est dans sa peinture qu’elle cherche le dépaysement et le soleil, comme un rêve d’été en plein hiver. Elle y dresse un décor fantasmé exotique et chaleureux, où de multiples fenêtres nous invitent à contempler son monde imaginaire : un univers onirique où se mêlent les références artistiques. Comme un savant mélange entre MAGRITTE, le Douanier ROUSSEAU et COCTEAU, l’artiste-peintre semble profondément regarder du côté de l’art moderne. Pourtant ses œuvres sont avant tout personnelles, contemporaines et témoignent d’une grande liberté de création. Cette liberté, Isabelle FELIU ne se l’est pas toujours permise et ne pensait d’ailleurs pas, il y a quelques années en arrière, se révéler en tant qu’artiste.

2. The Discreet Creatures, par Isabelle FELIU.- 2019.- Illustration réalisée à la gouache sur papier aquarelle au format 45,5x45,5cm.

2. The Discreet Creatures, par Isabelle FELIU.- 2019.- Illustration réalisée à la gouache sur papier aquarelle au format 45,5×45,5cm.

C’est vers la mode qu’elle s’oriente au départ. Diplômée de l’Ecole supérieure de mode de Montréal, elle commence sa carrière comme assistante designer mais s’y ennuie rapidement et rêve de s’affranchir des limites de son travail. Elle décide finalement de suivre son amoureux à Oslo et sa vie change alors du tout au tout. Elle explique : « Quand j’ai déménagé à Oslo pour rejoindre mon copain, je n’ai pas réussi à trouver de travail à cause de la barrière de la langue et j’ai réalisé que j’en étais en fait plutôt heureuse. J’étais évidemment anxieuse de ne pas avoir de travail, mais ça m’a fait réaliser que je voulais faire autre chose de ma vie. Puisque j’avais beaucoup de temps, je me suis mise à dessiner tous les jours et à montrer mes créations sur Instagram ». C’est donc en 2015 qu’elle commence à partager ses dessins, des illustrations de mode dans un premier temps. Le succès est immédiat. Au bout de quelques mois seulement, republiée par des marques et bloggeurs connus, Isabelle FELIU obtient de plus en plus de visibilité sur son travail et commence à se faire un nom. Progressivement, la plateforme lui permet de gagner sa vie grâce à ses dessins. Elle ne s’y attendait pas : « J’avais toujours aimé dessiner, mais n’avais pas réalisé que c’était quelque chose que je pouvais faire professionnellement ». Elle enchaine alors d’importantes collaborations avec des marques comme Whit New York, Puma, Nanushka, Sézane, Delopozo, Yolk, Soi Paris, Mimi & August… Elle travaille aussi bien sur des imprimés pour les vêtements que sur des illustrations à l’occasion d’évènements ou de lancements de collections. En parallèle, et de plus en plus affirmée dans sa création, l’illustratrice ne veut plus se cantonner seulement à la mode et décide de laisser parler son imaginaire.

3. Priorité matinale, par Isabelle FELIU.- 2020.- Illustration réalisée à l'encre sur papier, au format A4.

3. Priorité matinale, par Isabelle FELIU.- 2020.- Illustration réalisée à l’encre sur papier, au format A4.

Ainsi, plus récemment, Isabelle FELIU explore son style et va bien au-delà de ce qui la fait connaître. Elle confie : « J’aime toujours autant la mode, mais en travaillant mon style, je me suis mise à m’exprimer davantage à travers mes illustrations et c’est quelque chose que je veux plus développer. Explorer différents thèmes me permet également d’avoir accès à différents types de projets et de clients ce qui me plait beaucoup puisque j’ai besoin de diversité ». Les commandes variées lui permettent de se renouveler fréquemment mais, dans sa création personnelle, c’est toujours à une ambiance exotique et dépaysante qu’elle revient. Inspirée de ses voyages et guidée par ses ressentis, elle nous livre des œuvres harmonieuses et apaisantes aux notes parfois surréalistes. D’escaliers flottant dans les airs aux soleils ou fleurs anthropomorphiques, on découvre dans ses œuvres des images insolites qui paraissent tout droit sorties d’un rêve. Ces dessins sont également peuplés de femmes toutes en courbes, qu’elle trouve plus esthétiques que les silhouettes longilignes du milieu de la mode. Si elles sont parfois habillées, rappelant ses illustrations passées, ce n’est plus pour mettre le vêtement en valeur, mais bien les femmes en elles-mêmes, comme une ode à une féminité libérée de ses diktats. Pour découvrir sa création personnelle inventive et ses différentes collaborations, retrouvez-la sur son compte Instagram où tout a commencé !

Suivre Isabelle FELIU :