Mam’zelle Goupile

Mam’zelle Goupile

1. Chocolat chaud et papouilles, par Mam'zelle Goupile.- 08/2016.- Illustration réalisée avec Promarker, crayons de couleur et pastels à l'huile.

1. Chocolat chaud et papouilles, par Mam’zelle Goupile.- 08/2016.- Illustration réalisée avec Promarker, crayons de couleur et pastels à l’huile.

Mam’zelle Goupile est l’une de ces artistes qui le sont par le destin, selon ses propres dires. Dès son plus jeune âge, et sans être issue d’un milieu artistique, elle a toujours un crayon à la main. Un moyen d’expression naturel et vital pour cette jeune fille alors plutôt introvertie. En parallèle, elle affectionne la lecture et le livre en lui-même. Deux faits qui déterminent sans aucun doute ses créations d’aujourd’hui. Afin d’améliorer sa pratique du dessin, elle reproduit seule des photographies et portraits de personnes, ce qui lui permet notamment l’apprentissage des proportions, puis réalise des caricatures de ses camarades. C’est lors de la préparation d’un baccalauréat STI – actuel ST2A, axé sur les arts plastiques – qu’elle se passionne pour l’illustration jeunesse et commence à réaliser « des dessins enfantins et oniriques« . Elle souhaite alors définir son style, découvrir de multiples techniques artistiques, et intègre pour cela l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges, puis un cursus Histoire de l’Art à l’Université de Clermont-Ferrand. Elle sera stagiaire en librairies à plusieurs reprises, des expériences qui lui permettront de trouver en l’illustration sa spécialité, prédominante dans son oeuvre, et de gagner en autonomie et liberté de création.

2. S'envoler, par Mam'zelle Goupile.- 05/2016.- Dessin réalisé au crayon blanc CS Corrector sur feuille de papier Canson gris.

2. S’envoler, par Mam’zelle Goupile.- 05/2016.- Dessin réalisé au crayon blanc CS Corrector sur feuille de papier Canson gris.

Dans l’oeuvre de Mam’zelle Goupile figurent en grande partie des illustrations figuratives et poétiques. Des dessins, accompagnés de textes qu’elle écrit elle-même afin d’en renforcer leur sens et leur onirisme. Si elle accorde que l’inspiration lui vient souvent « comme ça« , il lui importe toujours que ses réalisations résultent des recherches précises de thèmes, sujets et références, influencées par les XXème et XIXème siècle, les univers steampunk et vernesques. Son travail prend forme par l’entremêlement de divers outils pour un même ouvrage, aussi bien les classiques crayons de couleur et Bic que le pastel à huile – son préféré, le Posca – feutre permettant des traits plus épais, le Promarker – feutre à alcool – ou encore le fusain. Elle a l’habitude d’utiliser « tout ce qui lui passe sous la main » mais surtout, voit une complémentarité entre ces différents outils notamment pour créer du relief. Elle accorde toute son importance au travail de la couleur, constituant pour elle l’essentiel d’un dessin qui ne lui parait pas fini et publiable sans. Ses illustrations sont généralement visibles sur des feuilles au format A4 aux grains souvent différents, mais elle n’exclut en rien, là encore, l’utilisation d’autres supports.

3. Logo Goupile, par Mam'zelle Goupile.- 09/2016.- Logo réalisé avec les logiciels Adobe Illustrator et Photoshop.

3. Logo Goupile, par Mam’zelle Goupile.- 09/2016.- Logo réalisé avec les logiciels Adobe Illustrator et Photoshop.

Mam’zelle Goupile est une artiste touche-à-tout. Elle peint également, mais par essai, l’exercice étant trop technique pour elle et lui procurant donc moins de plaisir. Elle s’affaire à des travaux manuels comme le collage ou la fabrication de bijoux, joue d’instruments de musique, tient un blog et une page Facebook sur ses coups de coeur littéraires.
La pratique artistique, c’est son expression, son quotidien. Et ses expérimentations ne sont pas terminées puisqu’elle réalise depuis peu des illustrations avec le logiciel de traitement d’images Photoshop, une façon nouvelle d’appréhender son art à laquelle elle n’était pourtant initialement pas ouverte.
Autodidacte, elle est aujourd’hui susceptible de s’intéresser à toute proposition de collaboration. En ce sens, elle a participé à l’exposition Chronos ou la beauté du péché organisée par l’association Undertaker (Mans) au mois de mai 2016.

Suivre Mam’zelle Goupile :

Jane Valude
janevalude@gmail.com

Administratrice et rédactrice en chef du site PausArt.



Découvrez aussi

Wahid Saïdi
Marine Février
Miss Myn