Mademoiselle Ni

illustration éditoriale - Webzine Arlyo

Mademoiselle Ni

A la rencontre de Mademoiselle Ni, illustratrice, graphic designer et motion designer lyonnaise de caractère. 

1.Illustration éditoriale pour le webzine Arlyo, par Mademoiselle Ni.

1.Illustration éditoriale pour le webzine Arlyo, par Mademoiselle Ni.

Avec un bac Français et Allemand en poche, Mademoiselle Ni ne sait où aller, quoi faire. Alors elle se dirige vers des études de droit à l’université de Sarrebruck en Allemagne, puis de communication à Strasbourg. C’est au cours de ce dernier cursus qu’elle découvre tous les potentiels de création qu’offre la suite d’Adobe et décide de s’y former. Seule. Par passion. Ce domaine l’attire irrésistiblement. Elle poursuit son cursus à l’ISCOM de Strasbourg de 2007 à 2010, puis valide un master digital à l’ICOM de Lyon. C’est en 2011 que ses balbutiements en graphisme prennent réellement forme. Elle s’intéresse également au motion design, toujours autodidacte et guidée par la passion. Les mouvances qu’elle rencontre sur son chemin construisent l’artiste.

2.Illustration, par Mademoiselle Ni.

2.Illustration, par Mademoiselle Ni.

Ses créations sont le reflet de son questionnement perpétuel. Elle gagne en assurance et apporte ses réponses aux sujets qui lui tiennent à coeur. Ce qu’elle souhaite véhiculer ? La diversité. Mademoiselle Ni tient à rendre compte de la richesse de tous ces éléments qui nous entourent avec « des personnages les plus diversifiés possibles : des femmes toutes morphologies, des individus

issus de toutes origines et de tous âges pour « réparer » les dégâts que la représentation de personnages normés ont causé et causent malheureusement encore. » Au travers de couleurs vives et dynamiques complétées de contrastes immergeant ainsi intégralement le public dans ses illustrations. Il ne s’agit pas d’un unique travail sur la forme et l’esthétisme du rendu final. Le fond va de pair avec ces valeurs que l’artiste souhaite nous faire découvrir. Elle cherche dans ses oeuvres personnelles l’onirisme et l’énergie comme une fenêtre vers un autre monde que celui dans lequel nous vivons, loin de cette politique, de cette économie qui pèsent sur nos épaules. Elle construit et compose ses illustrations autour de problématiques actuelles de notre quotidien. La liberté des femmes dans leur représentation, la psychologie et les expériences, ou encore la critique des symboles dans la société actuelle.

3.Illustration en vectoriel, par Mademoiselle Ni.

3.Illustration en vectoriel, par Mademoiselle Ni.

Guidée par des personnalités aussi diverses les unes que les autres comme la chanteuse Beth DITTO ou les peintres Douanier ROUSSEAU et Vincent VAN GOGH, l’artiste n’a de cesse de « former son goût » comme le dirait Joey KORENAM, motion designer américain. Des individus uniques et pourtant rassemblés par des parcours atypiques, assumant leur individualité parmi autrui. La revendiquant comme Beth DITTO par exemple, parfois contre des stéréotypes à la peau dure. Aujourd’hui, Mademoiselle Ni souhaite aller plus loin dans ses oeuvres. Elle travaille actuellement pour Cacti, un magazine lyonnais traitant du féminisme au quotidien . Ce qu’elle prévoit pour la suite de son histoire ? Un indice. Sur un avenir lointain, possible et incertain. Une idée lancée sans hasard : peut-être verrons-nous Mademoiselle Ni dessiner pour les musées.

Suivre Mademoiselle Ni : 

Amandine Biou
amandine.biou@hotmail.fr


Découvrez aussi

Yanis Lopez
Olivier De Sagazan
Deuxben de Rennes