Xandeers

Xandeers

Précision, technique et rigueur sont les maîtres-mots qui guident le travail de Xandeers. Photographe amateur, il a découvert le huitième art un peu par hasard, après s’être testé à d’autres formes artistiques.

1. Photographie extraite de la série Gamma, par Xandeers.

1. Photographie extraite de la série Gamma, par Xandeers.

Xandeers a depuis toujours la fibre artistique en lui. Plus jeune, il s’est essayé à la musique, à la danse modern jazz ainsi qu’au dessin. C’est finalement récemment, depuis un an et demi, qu’il a jeté son dévolu sur la photographie. « Cette fois, c’est la bonne » dit-il en riant. S’il est si sûr de lui et de son choix, c’est parce qu’il a su très vite déceler le pouvoir de l’objectif, capable de montrer des choses sous un angle nouveau, rarement perçues par un œil trop rapide et non attentif. C’est simplement que Xandeers se rend compte de son attrait pour la photographie. Comme tout jeune vivant au XXIème siècle, il est adepte des selfies et prend souvent des clichés avec son téléphone portable pour immortaliser un événement ou saisir la beauté d’un paysage. C’est alors qu’il se rend compte qu’il a le souci du détail : la photo doit être nette, le sujet mis en avant de par sa position, son attitude, ses manières. Réaliste, Xandeers sait qu’un téléphone n’est pas conçu spécialement pour faire des photographies professionnelles. L’achat d’un appareil photo était donc un choix logique.
Au fil de ses shootings, Xandeers remarque qu’un même sentiment l’envahit à chaque fois qu’il est derrière l’objectif : l’excitation. « C’est comme découvrir un pays quand on voyage » explique-t-il. A travers le filtre de son appareil, le jeune homme découvre des paysages et surtout en crée de nouveaux. « Tu ne prends pas une photographie, tu la crées » affirme-t-il en citant le célèbre photographe Ansel ADAMS. Peu à peu avec l’expérience, Xandeers se spécialise dans la photo de portrait qui permet selon lui de distinguer deux types d’émotions chez le modèle : les émotions faciales et les émotions corporelles qui définissent une personne. Sensible, le jeune photographe attache un intérêt particulier à montrer aux personnes timides ou peu sûres d’elles le pouvoir de la photo qui permet de jouer avec les apparences. Ce qui lui plaît également dans ce type de photo, c’est l’échange avec le sujet photographié, essentiel pour établir une confiance et pour mettre à l’aise ce dernier.

2. Photographie extraite de la série Omega, par Xandeers.

2. Photographie extraite de la série Omega, par Xandeers.

Depuis peu, Xandeers combine la photo de portrait avec le clair-obscur (Image 1). L’objectif est d’utiliser la lumière des réverbères pour effacer l’obscurité de la nuit. L’idée peut paraître saugrenue. Aux personnes qui lui objecteraient qu’il serait plus simple de faire des photos de jour, le photographe amateur répond : « Peu de photographes travaillent de nuit . Je souhaite me démarquer du travail habituel effectué ».
Minutieux, Xandeers ne laisse rien au hasard. Du positionnement du sujet (tête relevée, hauteur du regard, harmonie visuelle avec l’alignement du corps et du pont) à l’expression faciale, tout est calculé afin d’avoir le meilleur rendu possible. Xandeers aime travailler exclusivement avec son appareil. Cependant, il a parfois recours à d’autres matériels dans un souci de perfectionnement. Le réflecteur est utilisé pour projeter une lumière douce sur le visage du modèle et le trépied évite tout tremblement du bras lors de la prise de photo.
Xandeers aime créer de nouvelles choses et est imaginatif. Il produit des photos sur des thèmes qui lui tiennent à cœur comme l’esclavage (Image 2). Les images successives retracent l’histoire de l’esclave récemment affranchi. Accolés, ces clichés formeraient une vidéo. Le fait de ne pas filmer comporte un avantage qui est le socle de la motivation du photographe. Regarder des photos permet de laisser libre cours à l’imagination du regardant alors qu’une vidéo propose une seule lecture imposée par les gestes, les paroles et les actes de la personne. « La photo permet la pluralité des possibles » résume-t-il.

3. Photographie extraite de la série Delta, par Xandeers.

3. Photographie extraite de la série Delta, par Xandeers.

De façon plus ludique, il travaille – en collaboration avec une maquilleuse Manon ZEMIA – sur des thèmes mettant en scène des personnages de dessins animés comme ici (Image 3) Dory, héroïne de Pixar.
A la recherche de nouveauté, Xandeers se dit ouvert à des collaborations futures notamment avec des artistes musicaux (chanteurs, danseurs, musiciens). Ce qui guide ce désir de collaborer est l’envie de saisir avec son objectif les artistes dans leurs préparations, avant un concert par exemple. Entrer dans leur intimité, partager avec eux leurs émotions que ce soit l’excitation ou l’angoisse de l’avant-scène. Créer des liens et des émotions, construire une image sont les ambitions du photographe. Amateur, Xandeers refuse de faire de sa passion son métier. « Cela doit rester un plaisir d’un instant, c’est ainsi que j’apprécie davantage la photographie ».

Suivre Xandeers :

Marjorie De Larichaudy
m.delarichaudy@gmail.com


Découvrez aussi

Teddy Locquard
Miss Myn
Quentin Carnaille