Twenty Blood

Twenty Blood

1. Portrait de Twenty Blood.

1. Portrait de Twenty Blood.

Autodidacte, Twenty Blood commence très jeune à reproduire des personnages animés et motifs tattoos, avant d’imaginer et créer ses propres dessins. Il se fait ensuite tatouer ceux qu’il crayonnait par manie sur son bras, certains pour leur signification, d’autres pour l’esthétique. Malgré un intérêt pour le tatouage, la conscience qu’en réaliser est une grande responsabilité qui ne permet pas l’erreur le freine dans l’idée d’en faire à son tour. Ce sont les encouragements de proches, reconnaissant son talent pour le dessin, et ses connaissances du milieu qui vont toutefois finir par le convaincre. Il indique son envie de se lancer à celui à qui il confie alors régulièrement la réalisation de ses tatouages, Jys Huit pas, qui acceptera de le former. Une formation durant environ trois années, lesquelles s’avéreront une réelle source d’apprentissage pour Twenty Blood qui apprendra de nouvelles bases et techniques de dessin, plus académiques. En parallèle il accueillera les clients, préparera les machines, participera à des conventions,… jusqu’à la réalisation de ses premiers tatouages. Ce statut d’apprenti, à responsabilités importantes, sera suivi d’une place de tatoueur au sein de L’Enigmatique Mysterarium, nouveau shop nantais ouvert par Jys Huit Pas début 2017. Un concept original mêlant un salon de tatouage à un cabinet de curiosités.

2. Exemple de tatouages réalisés par Twenty Blood

2. Exemple de tatouages réalisés par Twenty Blood.

Twenty blood est un amoureux du vieux tatouage. S’il peut s’adapter à diverses demandes de clients, ses créations personnelles, plus traditionnelles et empreintes d’un esprit old school, sont faites de grosses lignes et de peu de détails, dans l’essentiel. Ses influences : « Vraiment que du traditionnel, après je fais ma cuisine ! L’inspiration vient en général comme ça, j’évite de trop réfléchir et je pense surtout tatouage. » Un motif a toujours sa version Lignes, visant à préparer ses bases pour le tatouer. Il est ensuite réalisé avec une thermocopieuse sur papier carbone ; ce dernier une fois posé sur la peau du client va permettre au tatoueur, après une asepsie écartant tout risque d’infection, de venir avec la machine sur la ligne pour faire pénétrer l’encre dans la peau.

3. Exemple de flashs, par Twenty Blood.- Lignes réalisées avec des Staedtler et couleurs aux encres Colorex.

3. Flashs, par Twenty Blood.- Lignes réalisées avec des Staedtler et couleurs aux encres Colorex.

« Tu finiras d’apprendre le jour où tu seras mort. » Inspiré par cette parole d’Horiyoshi III, Twenty Blood considère qu’il apprendra constamment dans ses pratiques du tatouage et du dessin. En ce sens, il aimerait exercer quelques temps à l’étranger pour rencontrer d’autres tatoueurs et découvrir de nouvelles choses. D’ici là, il sera présent à certaines conventions tattoo. Ces événements, regroupant des tatoueurs de tous horizons et souvent organisés sur un week-end, présentent pour les shops un réel intérêt en terme de communication et d’échanges, et seront lors de plusieurs d’entre eux, pour les curieux et ceux qui souhaitent un premier ou nouveau tatouage, l’occasion de connaître davantage L’Enigmatique Mysterarium, son équipe et son travail.

Suivre Twenty Blood :

Suivre L’Enigmatique Mysterarium : Facebook

Jane Valude
janevalude@gmail.com

Administratrice et rédactrice en chef du site PausArt.



Découvrez aussi

Maaya J
Miss Myn
Mireille Stricker-Puaud