Marine Février

Marine Février

1. Le billet viking, par Marine FEVRIER.- Nantes, 01/2016.- Illustration à l'encre et bichromie sous Photoshop.

1. Le billet viking, par Marine FEVRIER.- 01/2016.- Illustration à l’encre et bichromie sous Photoshop.

Marine FEVRIER se démarque dès son plus jeune âge par ses dessins. Est-ce l’influence d’un père peignant paquebots et voiliers pour son loisir ? Toujours est-il que cette pratique la canalise, et devient vite une passion vitale. Elle lui donne la sensation de s’exprimer autrement, de fuir le monde. Un état de transe. A ses sept ans, elle découvre un album jeunesse de Claude PONTI, illustrateur dont elle adore « l’univers un peu magique » et qui se révèle être d’une manière inconsciente l’une de ses inspirations pour la suite, ses travaux étant pour beaucoup des illustrations oniriques. Autodidacte, elle pratique son art seule, n’étant pas assez régulière pour s’exercer en atelier. En 2013, elle intègre l’Ecole de l’Image – AGR – à Nantes, où elle est actuellement toujours étudiante. Ce cursus a dans sa production artistique une certaine importance puisqu’elle gagne progressivement en techniques et capacités d’observation, son regard s’aiguise. Elle se veut libre dans sa création et apprécie s’essayer à différentes pratiques artistiques. Aujourd’hui les siennes sont beaucoup plus professionnelles, elle les perçoit davantage comme un travail qui lui permet néanmoins toujours de ressentir cette sensation d’évasion.

2. Le poisson-clown, par Marine FEVRIER.- Nantes, 11/2016.- Illustration réalisée au crayon de bois et colorisation sous Photoshop.

2. Le poisson-clown, par Marine FEVRIER.- 11/2016.- Illustration réalisée au crayon de bois et colorisation sous Photoshop.

Marine FEVRIER travaille davantage l’illustration,

domaine qu’elle affectionne le plus, en expérimentant différents thèmes et techniques pour donner forme à ses travaux. Ainsi elle dessine beaucoup au Rottring, un crayon à l’encre noire rendant un tracé assez précis. Elle peut aussi se servir du crayon de bois comme pour Le poisson-clown (Image 2), du stylo-pinceau à encre de Chine ou de Photoshop, ce logiciel lui servant toutefois essentiellement à coloriser ses œuvres, puisqu’elle ne créé souvent que les dessins en eux-même à la main. Ils sont faits de beaucoup d’ombrages au trait, mais elle maîtrise également l’encrage en noir et blanc et la linogravure entre autres exemples régulièrement visibles dans l’ensemble de son oeuvre.
Ses travaux font naître des personnages inventés et mis en scène dans des décors n’empruntant que des détails à la réalité. Ils ne sont pas accompagnés de textes, pas non plus systématiquement de titres. Marine FEVRIER aime entretenir un certain mystère autour de ses productions ne découlant pas toujours d’une recherche de sens. Son moteur est l’envie. L’inspiration lui vient comme ça, par périodes, avec souvent pleins d’idées en même temps. Elle réalise aussi des tableaux, comme Ville animale dans lequel un poulpe joue de la flûte sur un bâtiment poilu parsemé d’écailles et hublots.

3. Jungle et lémurien, par Marine FEVRIER.- Nantes, 01/2017.- Illustration réalisée à l'encre noire et colorisation sous Photoshop.

3. Jungle et lémurien, par Marine FEVRIER.- 01/2017.- Illustration réalisée à l’encre noire et colorisation sous Photoshop.

Dans cette même logique illustrative, elle réalise actuellement son premier livre pour enfant, un projet qui lui tient énormément à cœur et pour lequel elle est également écrivaine. Au travers des aventures d’un jeune personnage différent physiquement des siens et ne s’habituant pas aux coutumes traditionnelles, sont évoqués les thèmes de la différence, de l’exclusion et de l’acceptation par les autres, des sujets auxquels elle est sensible dans son quotidien. Aujourd’hui, Marine FEVRIER envisage d’exposer ses réalisations par ses propres moyens, mais est ouverte à l’étude des opportunités qui pourront lui être présentées. Tout cela en fonction de sa production, sans régularité particulière. Il est possible d’acquérir ses œuvres sur le site alittleMarket via son profil Nowheregirl, référence à l’un de ses morceaux préférés de synthwave.

Suivre Marine FEVRIER : 

Jane Valude
janevalude@gmail.com

Administratrice et rédactrice en chef du site PausArt.



Découvrez aussi

Mam’zelle Goupile
Twenty Blood
Mireille Stricker-Puaud